La maison Landwerlin

 

 

 

Maison Renaissance construite en 1621, elle se situe dans le bas du village (4, rue des Bergers) qui s’étirait alors essentiellement le long de l’actuelle rue de la Montée.

Il existe assez peu de maison toute en pierre et Flaxlanden figure parmi les très rares villages où ces constructions prédominent. Aujourd'hui, on en compte encore une dizaine dont la construction va des années 1540 à la guerre de 30 ans (1632).

A partir de 1660 et surtout après 1750, on construit en pans de bois et seuls les soubassements et bâtiments de prestige, comme les presbytères, restent en pierre.

La maison Landwerlin appartient à la dernière génération des constructions dites « Renaissance » et témoigne d'un goût naissant pour l'architecture classique avec des maisons plus lumineuses. Ainsi, nous avons à Flaxlanden la première maison paysanne du Sundgau éclairée par de grandes fenêtres.

 Sur le linteau de la porte un soc de charrue et une serpette résument les activités de la famille et entourent le monogramme du Christ. L'ensemble est surmonté d'un fronton triangulaire, orné d'un soleil et portant le nom des constructeurs , Joannes Burner et Margretha Boltzerin.

 

 

 Sources :

*article paru dans "Vivre à Flaxlanden" N°13 mai 2009 , Marc Glotz

*"Promenades historiques " ,volume 1, Marc Glotz